Ligue contre le Cancer
Comité de l'Ain

 

56 Rue Bourgmayer
Bourg en Bresse 01

Tél:  04 74 22 58 96
  
www.liguecancer01.net

               

Chercher

   

   
Actualités  
A la une
Dernières actualités
Les dossiers
Agenda
   
Le Comité de l'Ain  
Son organisation
Ses résultats
Les Délégations cantonales
La vie des Délégations
Nous contacter
   
Nos missions  
Soutenir la recherche
Les dépistages
Prévention Information
L'aide aux malades
   
Comment nous aider  
Faites un don
Devenez bénévole
Devenez partenaire
Faites un legs
   
Informations utiles  
Avez vous une question ?
Documentations
Adresses et liens locaux
La Ligue et le cancer
Cancer Info Service
   
   
 
      Les actualités du Comité de l'Ain  

 

 

 

 

Retour à la liste des actualités

2016_10_Prix Jeune Chercheur en Cancérologie
Lundi 10 octobre 2016, à la Tour Oxygène de Lyon, le prix Jeune chercheur en oncologie a été remis conjointement par le Dr Jean BRUHIERE, président du comité de l'Ain de la Ligue contre le cancer et M. Gérard COMBE, président de l'Association des Amis de l'Université de Lyon -Saint-Étienne, en présence du Pr Louis-Marc PATRICOT membre de l'AAUL et administrateur de la Ligue de l'Ain, du Pr Yves BERTRAND "patron" de la lauréate, de Mme Marie-Claure MAZE des HCL, et de M. Arnaud CUTIVET du CLARA (Cancéropole Lyon Auvergne Rhône-Alpes).

Madame Carine HALFON-DOMENECH,pédiatre hématologue, qui dirige une équipe du Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL) a reçu ce prix, d'un montant de 3 000 € pour ses travaux visant à développer des thérapies personnalisées et moins invasives sur les leucémies de l'enfant. Ces dernières représentent en effet 30 % des cancers de l'enfant et la recherche en a fait grandement reculer la mortalité.
 

            Dr BRUHIERE, M.COMBE, Pr PATRICOT, Dr Carine HALFON-DOMENECH

Cette remise de prix a été rendue possible grâce à la mobilisation des habitants de l'Ain qui
soutiennent chaque année un « espoir lyonnais » de la cancérologie, mais également de
nombreux autres projets. En 2015, ce sont 327 000 euros que nous avons reversés à des
équipes de recherche, mais aussi dans des domaines variés tels que l'information, la prévention ou encore l'aide aux malades et à leurs proches » explique Jean BRUHIERE, président du Comité de l'Ain de la Ligue contre le Cancer.

Grâce à ce partenariat, nous avons déjà soutenu deux équipes travaillant sur des pathologies
redoutables comme le cancer du pancréas et les cancers récidivants du sein pour un montant total de 18 000 euros depuis six ans. Cette année, ce prix a été attribué à une jeune chercheuse qui débute des travaux prometteurs sur les leucémies de l'enfant - déclare Gérard COMBE, président de l'Association des Amis de l'Université de Lyon.

PAROLES de CHERCHEUR :
En tant qu'hématologue pédiatre aux Hospices Civils de Lyon, je travaille chaque jour auprès d'enfants atteints de leucémie aigüe. Nous, les soignants, accompagnons ces patients ainsi que
leurs familles tout au long des mois de traitements, encore lourds, de cette maladie qui représente la première cause de cancer chez l'enfant. Pourtant, il arrive encore trop souvent
que la guérison ne soit pas au bout du chemin... Seule la recherche, accompagnée d'une collaboration étroite entre cliniciens et chercheurs, peut aujourd'hui nous aider à progresser. En tant que jeune MCU-PH de l'Université Claude Bernard Lyon 1 et des Hospices Civils de Lyon, j'ai la chance de pouvoir travailler sur ces deux tableaux de façon simultanée.
Aujourd'hui, j'ai le grand honneur de recevoir le Prix Jeune Chercheur en Cancérologie décerné par la Ligue de l'Ain et les Amis de l'Université de Lyon. Ce prix va me permettre de favoriser mon installation dans l'une des équipes du Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL), déjà renommée pour son rôle dans la recherche sur le cancer et le développement de nouvelles thérapeutiques ciblées, dirigée par le Dr. Patrick MEHLEN.

      

Au sein de cette équipe, et en partenariat avec d'autres équipes du CRCL, je souhaite développer la recherche en hématologie pédiatrique à Lyon, m'appuyant à la fois sur la structure hospitalière de l'Institut d'Hématologie et d'Oncologie Pédiatrique qui accueille ces patients, et sur les plateformes techniques de pointe proposées par le CRCL.
Le projet sur lequel nous allons travailler consiste à mieux comprendre certains processus de
leucémogénèse. Le décryptage de ces processus devenant indispensable au développement de
nouvelles thérapeutiques. Nous allons rechercher en particulier l'existence de récepteurs à
dépendance, connus pour induire ta mort cellulaire en ('absence de leur ligand spécifique, à la
surface des cellules leucémiques. Puis nous étudierons leur rôle hypothétique dans la
transformation de cellules hématopoïétiques en voie de développement, en des cellules
blastiques.
Enfin, ce projet de recherche pourrait aboutir à l'utilisation de nouveaux anticorps
monoclonaux anti-récepteur à dépendance dans le traitement adjuvant de certaines leucémies
identifiées comme présentant des surexpressions de ces derniers. Le développement de ce
nouveau type de traitement anticancéreux, totalement novateur, pourrait contribuer à
améliorer le pronostic de certaines leucémies de mauvais pronostic, ou bien encore
représenter des alternatives thérapeutiques aux chimiothérapies conventionnelles
actuelles, et ainsi en diminuer la toxicité, améliorant la qualité de vie des enfants malades ainsi
que celle de leurs familles. » explique Carine HALFON-DOMENECH, médecin chercheur au CRCL.

 

   

Actualité choisie par votre Comité de l'Ain

Docteur Carine HALFON-DOMENECH
lauréate 2016 du prix
Jeune Chercheur en
Cancérologie