Ligue contre le Cancer
Comité de l'Ain

 

56 Rue Bourgmayer
Bourg en Bresse 01

Tél:  04 74 22 58 96
  
www.liguecancer01.net

               

Chercher

   

   
Actualités  
A la une
Dernières actualités
Les dossiers
Agenda
   
Le Comité de l'Ain  
Son organisation
Ses résultats
Les Délégations cantonales
La vie des Délégations
Nous contacter
   
Nos missions  
Soutenir la recherche
Les dépistages
Prévention Information
L'aide aux malades
   
Comment nous aider  
Faites un don
Devenez bénévole
Devenez partenaire
Faites un legs
   
Informations utiles  
Avez vous une question ?
Documentations
Adresses et liens locaux
La Ligue et le cancer
Cancer Info Service
   
   
 
      Les actualités du Comité de l'Ain  

 

 

 

 

Retour à la liste des actualités

2014_2_ Le Plan Cancer III a enfin été dévoilé
 

Le Plan cancer III, annoncé en décembre 2012 a été dévoilé en février 2014 

Le Président Hollande a annoncé les quatre grands axes qu'il vise :

- Guérir plus de personnes malades
- Préserver la continuité et la qualité de vie
- Investir dans la prévention et la recherche
- Optimiser le pilotage et les organisations
 

Principales dispositions du Plan cancer III :

> Dépistage plus efficace et généralisé, avec notamment un nouveau dépistage systématique, celui du cancer du col de l'utérus, dont les départements témoins testaient la pertinence depuis trois ans. (La gratuité du dépistage, annoncée comme une nouveauté par les médias, est réelle depuis que les dépistages organisés sont en place).

> Diagnostic plus rapide, avec des délais d'attente pour les IRM ramenés de 27 à 20 jours. (En 2014 la France est dans le peloton de queue des pays européens en matière d'IRM).

> Information plus accessible avec, d'ici 2017, un site d'information publique pour comparer les résultats et les performances des établissements.

> Nouvelle organisation des soins, avec la généralisation du dossier communicant en cancérologie avant fin 2015 et la reconnaissance de nouveaux métiers (infirmiers-cliniciens notamment). 

> Traitements améliorés, avec le doublement des essais cliniques d'ici 2019, la systématisation des tests génétiques lorsque c'est justifié et une facilitation de la diffusion des médicaments innovants, à un coût maîtrisé. 

> Restes à charge : ils seront « maîtrisés », en particulier pour la chirurgie réparatrice avec une obligation de tarifs opposables pour les actes chirurgicaux réparateurs. 

> Droit à l'oubli : il sera instauré pour les personnes guéries d'un cancer, et qui n'auront plus l'obligation de le mentionner en remplissant dossiers de prêts ou d'assurance. 

> Tabac : le ministre de la Santé doit préparer d'ici l'été un programme national de réduction du tabagisme, « première cause évitable de cancers ». Au delà d'une meilleure prise en charge des substituts au tabac (patch, etc.). Le chef de l'Etat affirme vouloir réellement faire baisser la proportion de fumeurs de 30% à 20%. On attendra Marisol Touraine et son plan antitabac. 

La facture de ce nouveau Plan est de 1,5 milliards d'euros pour 5 ans, soit à peine 300 Millions d'euros par an de moyens nouveaux. Simplement une volonté politique et une redistribution des priorités.
Reste à savoir si ce Plan Cancer III est à la hauteur des enjeux.  

Pour consulter le Plan Cancer III dans son intégralité voir http://www.e-cancer.fr/

Réaction à chaud de Madame le Professeur Jacqueline GODET
Présidente nationale de la Ligue contre le cancer
(propos recueillis par le Figaro du 6 février 2014)


Nous sommes très satisfaits de voir que la notion de parcours du malade, du diagnostic au traitement, sans oublier l'après-traitement, est au cœur du plan cancer III.

Je note que l'accent est mis sur l'après traitement, par exemple avec la reconstruction mammaire, qui devrait être intégralement prise en charge d'ici quelques années.
Le président a aussi rappelé que la clé du progrès thérapeutique repose sur la recherche.
J'ai aussi relevé avec satisfaction l'intention de faciliter le maintien et le retour à l'emploi, mais il faudra voir si cela est suivi d'effet.


Concernant les restes à charge, c'est un peu flou sur les dépassements d'honoraires. On attendra des précisions sur ce point.

Concernant les messages de prévention destinée aux jeunes, je ne suis pas sûre que des images violentes sur les ravages du cancer suffiront pour les convaincre de ne pas s'engager dans la consommation de tabac.
La Ligue avait prôné une intervention depuis la maternelle jusqu'à l'université, mais ça n'a pas été mentionné par le président.
Pour le tabac, on reste avec un sentiment mitigé. C'est bien, mais ça n'est pas suffisant.


Quant aux questions de crédit et d'emprunt, l'annonce d'un droit à l'oubli pour les patients guéris de leur cancer, est intéressante, mais c'est encore un peu flou.
Il va falloir être vigilant.
Enfin le fait que le tabac soit confié à la stratégie nationale de santé est à la fois bien et inquiétant. Il va falloir s'assurer que toutes les mesures envisagées y sont bien intégrées.

 

 

 

 


 

   

Actualité choisie par votre Comité de l'Ain

 

 

 

François HOLLANDE

 

 

 


Annonce d'un
Plan Cancer III
Lors de l'assemblée générale de l'InCa (décembre 2012)

 

 

 

 

 

 

 

 

Professeur Jacqueline GODET
Présidente Nationale
de la Ligue contre le cancer