Ligue contre le Cancer
Comité de l'Ain

 

56 Rue Bourgmayer
Bourg en Bresse 01

Tél:  04 74 22 58 96
  
www.liguecancer01.net

               

Chercher

   

   
Actualités  
A la une
Dernières actualités
Les dossiers
Agenda
   
Le Comité de l'Ain  
Son organisation
Ses résultats
Les Délégations cantonales
La vie des Délégations
Nous contacter
   
Nos missions  
Soutenir la recherche
Les dépistages
Prévention Information
L'aide aux malades
   
Comment nous aider  
Faites un don
Devenez bénévole
Devenez partenaire
Faites un legs
   
Informations utiles  
Avez vous une question ?
Documentations
Adresses et liens locaux
La Ligue et le cancer
Cancer Info Service
   
   
 
      Les actualités du Comité de l'Ain  

 

 

 

 

Retour à la liste des actualités

2012_10_12 Le Comité de l'Ain de la Ligue et l'Association des Amis de l'Université de Lyon a remis le Prix Jeune Chercheur en Cancérologie


Il a 36 ans et vient de se voir remettre le « Prix du Jeune Chercheur en Cancérologie » par le comité de l'Ain de La Ligue contre le cancer. Prometteur.

Le comité de l'Ain de La Ligue contre le cancer et l'Association des Amis de l'Université de Lyon (AAUL) ont uni leurs moyens pour décerner le « Prix du Jeune Chercheur en Cancérologie» au Dr Laurent Bartholin.

Ce prix, d'une valeur de 3 000 euros lui a été remis dans les salons de la Préfecture de l'Ain, en présence de Monsieur Philippe Galli préfet de l'Ain et de Monsieur Xavier Breton, député de l'Ain, de Madame Blandine Brunell représentant le Professeur Alain Puisieux directeur du Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon, et de personnalités du département, dont Madame Bernadette Constans Maire-adjoint de Bourg, en charge de la santé, du handicap et aux liens intergénérationnels, et le Docteur Petitbon représentant le Dr Rascle président du Conseil de l'Ordre des Médecins de l'Ain.


               Le Professeur GARRONE, Laurent BARTHOLIN, le Docteur BRUHIERE

Objectif: financer des jeunes talents pleins d'avenir
Ce prix récompense le même chercheur trois ans de suite : « C'est l'occasion de voir la progression des travaux », apprécie le Pr Robert Garrone, président de l'AAUL.

« Notre philosophie, c'est de financer des jeunes talents, pleins d'avenir », ajoutait le Dr Jean Bruhière, président du Comité de l'Ain de La Ligue contre le cancer.


MM. Philippe GALLI Préfet de l'Ain, Xavier BRETON, député de l'Ain, Simon MOYAL, vice-président de la Ligue de l'Ain

Le lauréat, âgé de 36 ans, travaille au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon, sur le site Léon-Bérard. Avant de recevoir son prix, vendredi, à la préfecture de l'Ain, le jeune chercheur a présenté et expliqué ses travaux : « Oncogenèse et progression tumorale de l'adénocarcinome du pancréas. » Un parcours à suivre... ^

d'après l'article de Cécile CHAMBON, Le Progrès 16 octobre 2012
Photos : Jean-Paul FAILLET

Remerciements de Laurent BARTHOLIN :

Le cancer du pancréas est une tumeur agressive et de très mauvais pronostic. Cette tumeur représente la 5ème cause de mortalité par cancer. A titre de comparaison, le cancer du pancréas fait chaque année en France deux fois plus de victimes que les accidents de la route (environ 8 000 morts vs 4000 tués sur la route par an). Le taux de survie à 5 ans est d'environ 5% chez les patients non-opérés, et de 20% chez les patients opérés.

L'incidence du cancer du pancréas augmente régulièrement avec l'allongement de l'espérance de vie, certaines projections prédisant même que cette tumeur pourrait représenter la première cause de mortalité par cancer dans les prochaines décennies si aucun progrès substantiel n'est fait pour soigner cette maladie.
Ce très mauvais pronostic résulte d'un diagnostic tardif et de l'inefficacité des traitements actuels. Le cancer du pancréas constitue un véritable enjeu de santé publique. Il est donc crucial de pouvoir proposer des traitements plus efficaces aux patients des décennies à venir.

Notre équipe s'intéresse depuis plusieurs années aux mécanismes permettant au cancer du pancréas de se développer et de comprendre pourquoi ce cancer est aussi agressif. Dans ce contexte, nous étudions le rôle d'un facteur de croissance, le TGFIβ (Transforming Growth Factor Beta), dont les fonctions sont altérées dans tous les cancers pancréatiques.

Le TGFIβ est une protéine normalement présente dans l'organisme, qui joue un rôle très important tout au long de la vie d'un individu, tout d'abord chez l'embryon (en permettant de déterminer ce qui sera le ventre et le dos de l'organisme en devenir) puis chez l'enfant ou l'adulte (en permettant la cicatrisation par exemple).
Le TGF1β exerce également une action de toute première importance en empêchant la prolifération des cellules. Cela a pour effet de protéger les cellules du cancer.
De manière insidieuse, cette protection est contournée dans la majorité des cancers.
Le TGF1β devenant même un facteur aggravant la maladie, en détruisant les tissus sains environnants pour permettre à la tumeur de se développer encore plus, en affaiblissant nos défenses immunitaires, en stimulant la migration des cellules cancéreuses pour envahir le reste de l'organisme (métastases) ou encore en activant la croissance des vaisseaux sanguins qui "nourrissent" la tumeur.

Nos travaux visent à comprendre pourquoi le TGF1β devient un facteur aggravant dans le cancer du pancréas afin de développer des traitements innovants visant à inactiver ses effets destructeurs.        
                                                                                        Laurent BARTHOLIN


Le soutien au cours des trois dernières années par les Amis de l'Université et la Ligue de l'Ain a contribué à développer l'ensemble de nos travaux visant à caractériser les mécanismes par lesquels le TGF1β acquiert ses fonctions oncogéniques et mettre en place des systèmes qui vont nous permettre de tester de nouvelles approches thérapeutiques contre le cancer du pancréas. Le soutien que vous avez apporté à notre jeune équipe a également contribué à acquérir une certaine reconnaissance nationale et internationale dans le domaine de la recherche sur le cancer du pancréas.


 

 

   

Actualité choisie par votre Comité de l'Ain
 

 

 

Docteur Bruhière

Professeur Garrone

Mme Blandine Brunell représentant le Centre Léon Bérard

Monsieur Philippe Galli
Préfet de l'Ain