Ligue contre le Cancer
Comité de l'Ain

 

56 Rue Bourgmayer
Bourg en Bresse 01

Tél:  04 74 22 58 96
  
www.liguecancer01.net

               

Chercher

   

   
Actualités  
A la une
Dernières actualités
Les dossiers
Agenda
   
Le Comité de l'Ain  
Son organisation
Ses résultats
Les Délégations cantonales
La vie des Délégations
Nous contacter
   
Nos missions  
Soutenir la recherche
Les dépistages
Prévention Information
L'aide aux malades
   
Comment nous aider  
Faites un don
Devenez bénévole
Devenez partenaire
Faites un legs
   
Informations utiles  
Avez vous une question ?
Documentations
Adresses et liens locaux
La Ligue et le cancer
Cancer Info Service
   
   
 
      Les actualités du Comité de l'Ain  

 

 

 

 

Retour à la liste des actualités

2011_04 . Cancers : L'espoir des vaccins curatifs
Fondation Recherche Médicale N° 126, 2ème trimestre 2011, page 9

Cancers : L'espoir des vaccins curatifs :

Stimuler nos propres défenses pour détruire les cellules malignes, c'est le principe du vaccin anti-cancer curatif.
Une telle solution pourrait soigner des personnes déjà malades. Les premiers résultats sont encore très expérimentaux mais encourageants.

Un essai clinique contre le cancer du poumon :

Des chercheurs et médecins de l'Institut Gustave-Roussy (IGR) de Villejuif testent un nouveau vaccin curatif sur des personnes atteintes d'un cancer pulmonaire.
Ce vaccin est élaboré à partir de vésicules sécrétées par certaines cellules immunitaires. Il est la version « améliorée » d'un vaccin déjà étudié dans deux essais français et américain. Ces essais montraient la faisabilité et la bonne tolérance de cette approche.
Les résultats étaient même très encourageants : chez certains patients, la maladie s'était stabilisée.
Aujourd'hui, plus de 40 personnes touchées par un cancer du poumon avancé et inopérable, mais répondant bien à la chimiothérapie, vont être incluses dans l'essai clinique de l'IGR.
Elles bénéficieront d'un traitement vaccinal sur une période de trois mois et d'un suivi sur deux ans.
Si le scanner pratiqué chez chaque patient au bout d'un mois révèle une progression du cancer, l'orientation vers une autre thérapeutique sera décidée, mais si la maladie se stabilise ou régresse, le traitement sera poursuivi avec une surveillance régulière.


Les cellules dendritiques, immunitaires, peuvent servir à élaborer des vaccins curatifs dans certains cancers.


Glioblastome: éliminer la protéine « agressive » :

Le glioblastome multiforme est un type de tumeur cérébrale très agressif. Malheureusement, bien souvent, la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie ne permettent pas de soigner ce cancer.
Dans un cas sur trois, les cellules cancéreuses possèdent à leur surface une protéine anormale qui favorise le développement du glioblastome et la résistance au traitement.
Un premier essai de vaccin curatif, visant cette protéine, vient d'être mené au Texas sur des personnes malades. Et les résultats sont encourageants.
La survie dans le groupe des personnes vaccinées a considérablement progressé.
Parmi les patients victimes d'une récidive de ce cancer et ayant bénéficié du vaccin, 80 % n'ont plus aucune cellule produisant la mauvaise protéine.
Le vaccin serait donc efficace pour éliminer ce facteur d'agressivité tumorale.

Source: Journal of Clinicat Oncology,octobre 2010.

Cancer du côlon: « booster » l'immunité :
Les nouvelles chimiothérapies et la chirurgie ont apporté de nets progrès au traitement du cancer du côlon avec métastases au foie. Mais plus de la moitié des personnes rechute dans les trois ans qui suivent le traitement.
Aux États-Unis, une quarantaine de patients ayant bénéficié d'une chirurgie ont reçu des injections d'un mélange de protéines issues de la propre tumeur du patient et de cellules dendritiques, des cellules immunitaires capables de stimuler et cibler la réponse immunitaire vers les cellules à éliminer.
Deux patients sur trois ont montré une réponse immunitaire spécifique contre la tumeur et leur pronostic de survie à 5 ans s'est amélioré.
Les chercheurs estiment que cette stimulation immunitaire contribuerait à éliminer ou à stabiliser les petites métastases échappant à la chirurgie.

Source : Clinical cancer research, octobre 2010.

   

Actualité choisie par votre Comité de l'Ain