Ligue contre le Cancer
Comité de l'Ain

 

56 Rue Bourgmayer
Bourg en Bresse 01

Tél:  04 74 22 58 96
  
www.liguecancer01.net

               

Chercher

   

   
Actualités  
A la une
Dernières actualités
Les dossiers
Agenda
   
Le Comité de l'Ain  
Son organisation
Ses résultats
Les Délégations cantonales
La vie des Délégations
Nous contacter
   
Nos missions  
Soutenir la recherche
Les dépistages
Prévention Information
L'aide aux malades
   
Comment nous aider  
Faites un don
Devenez bénévole
Devenez partenaire
Faites un legs
   
Informations utiles  
Avez vous une question ?
Documentations
Adresses et liens locaux
La Ligue et le cancer
Cancer Info Service
   
   
 
      Les actualités du Comité de l'Ain  

 

 

 

 

Retour à la liste des actualités

2010.01. Oscar et la dame rose, film de Eric-Emmanuel Schmitt. "Oscar nous montre comment on devrait vivre". Une interview de l'actrice Michèle Laroque, qui incarne "La dame rose".
 

Question :   Comment avez vous appréhendé ce film qui traite de la maladie d'un enfant ?
 
Michèle Laroque: Il y a quatre ans déjà, une association m'avait invité à visiter des enfants malades à l'hôpital de La Timone, a Marseille. J'ai été surprise de voir que je me sentais parfaitement à l'aise avec eux, que je voyais d' abord des enfants avec leur joie de vivre, leur force.
Ce n'est plus du tout un sujet tabou !
A Strasbourg, lors de l'avant-première, la maman d'un enfant malade m'a confié que ce film lui avait fait un bien fou !

Q. : La dame rose a su garder une âme d'enfant ...

M. L. : C'est vrai. La première fois qu' elle rencontre Oscar dans sa chambre, il lui dit
« qu'il a passé la matinée dans un placard à balai ».
Elle lui répond : « Et, c'était bien?»
Elle est restée complètement enfant.

Q. : Comment trouve-t-elle la force d'aider Oscar?

M. L: Elle se rend compte qu'elle éprouve vraiment de l'amour pour cet enfant, et
qu' elle est capable de le soulager et de lui faire du bien. Elle se découvre et apprend à s'aimer de plus en plus. C'est pourquoi elle va avoir assez d'énergie pour s' occuper de lui.

Q. : Vous lui offrez aussi une vie entière en quelques jours ... et lui suggérez même d'écrire à Dieu?

M. L: En fait, elle lui propose un jeu : faire comme si chaque journée comptait désormais pour dix ans. Et la réponse du garçon est extraordinaire: « C'est formidable, je vais vivre jusqu'à 120ans ! »
Et, en même temps, comme il ne parle à personne, elle se sert de Dieu, mais c' est avant tout spirituel et non religieux.
Le petit garçon montre vraiment comment on devrait vivre chaque seconde de nos vies.

Q. : La scène de la mort d'Oscar a été émotionnellement difficile ...

M. L.: Quand je vais voir les enfants, j'ai plutôt envie de pleurer devant leurs parents qui traversent une épreuve difficile. Je les sens désespérés. Les enfants, eux, sont très forts: ils culpabilisent même de faire de la peine à leurs parents ! Et très souvent les enfants n'arrivent plus à communiquer avec eux, tellement ils sont malheureux.

Q. : Que diriez-vous à tous ces bénévoles de La Ligue contre Le cancer?

M. L.: Qu'ils continuent car on a besoin des bénévoles ! Heureusement qu'ils sont là aux cotés des malades et de leurs proches, c'est formidable de pouvoir compter sur leur courage au quotidien dans cette lutte contre la maladie. _


Dans les salles de cinéma depuis le 9 décembre. www.oscaretladamerose.com

 

   

Actualité choisie par votre Comité de l'Ain
 
 
 
L'affiche du film

    Michèle Laroque